Accueil > De Pompéi à Nancy

De Pompéi à Nancy

 La Basilique Saint-Epvre

La carrière de Mathieu-Prosper Morey (1805-1886), premier Grand Prix d’architecture en 1831, est tout entière contenue en Lorraine, et plus particulièrement à Nancy dont il a été, de 1850 à 1885, l’artisan de la modernisation. Si l’on connaît son investissement personnel et professionnel dans la construction du Palais des Universités, de la basilique Saint-Epvre, du marché central et de l’hôpital civil, on ignore souvent que son œuvre d’architecte s’est étendue bien au-delà de ces quelques bâtiments emblématiques. Car Morey était également un érudit, historien et collectionneur d’art, spécialiste de l’architecture lorraine.
C’est à sa formation que Morey doit sa rigueur et son goût. Parti de la rue des Quatre-Églises à Nancy, il rejoint Paris, puis Rome où il est pensionnaire de l’Académie de France. De ses voyages en Italie et en Grèce, il rapporte des centaines de dessins, aquarelles et gouaches. Entre l’âge des chercheurs de trésors et celui des scientifiques, Morey l’archéologue restitue avec les compétences de l’architecte les plans, élévations et décors intérieurs récemment mis au jour à Rome comme à Pompéi.

visiter l'exposition virtuelle