De Pompéi à Nancy

Sections

L'étudiant

Prosper Morey a vingt ans lorsqu’il arrive à Paris.
Poussé par des parents ambitieux, ou bien par un talent précocement révélé, il se forme dans l’atelier d’un architecte florissant, Achille Leclère, et entre bientôt à l’École des Beaux-Arts.

L'archéologue

Les fouilles archéologiques sont au programme de la formation des élèves-architectes. Morey s’y intéresse énormément, et il rapporte de tous ses voyages des relevés de parois, de bâtiments, de fresques, dispersés dans toute l’Italie.

L'architecte

Morey a déjà trente-trois ans lorsqu’il revient à Paris pour y commencer sa carrière d’architecte. Sa fortune sera tout d’abord diverse : protégé d’Achille Leclère qui lui trouve des places officielles, il n’arrive cependant pas à s’imposer dans la place parisienne. C’est à Nancy, où il revient en 1850 en qualité d’architecte municipal, qu’il va enfin exprimer son savoir, son savoir-faire et ses goûts personnels, en modernisant la ville de Stanislas.

Le notable

Bien qu'il soit très pris par ses fonctions d'architecte, Prosper Morey n'oublie pas sa formation à l’École des Beaux-Arts et son goût pour l'archéologie. Membre de l'Académie des Lettres, Sciences et Arts de Nancy et de diverses autres sociétés savantes, il mène une activité scientifique et mondaine tout au long de sa vie.

Crédits

Bibliothèque-médiathèque de Nancy