La maison de la paroi noire ou de la chambre noire

Description

La maison de la paroi noire ou de la chambre noire.
Découverte de 1832 à 1833, elle doit son nom aux peintures sur fond noir qui décorent l’exèdre (salle dédiée à la conversation dans les bâtiments romains). La maison des bronzes, ainsi nommée en raison des nombreux objets en bronze trouvés in situ, était constituée de pièces décorées de peintures murales dont les datations s'étalent de 120 av. J.-C jusqu'à l'éruption du Vésuve en 79 ap. J.-C. D'après une inscription trouvée sur l'un des murs, la villa appartenait à un marchand du nom de Saturninus.
Au moment de sa découverte, la longue pièce située à l'extrémité de la villa était ornée d'une peinture composée de trois registres comprenant des motifs architecturaux et ornementaux sur fond noir. Celle-ci séduisit de nombreux artistes et architectes, comme Prosper Morey, qui en fit de nombreux relevés. Les relevés sont d’autant plus intéressants qu’ils ont été réalisés très peu de temps après la découverte de ces peintures.